Les hauts fourneaux ne repoussent pas
à paraître

Les hauts fourneaux ne repoussent pas

André FABER

Résumé

Ici, à Maiziéres-lès-Metz comme à Hagondange, Thionville ou Longwy, le soir, le ciel devenait jaune, orange, rouge. Le Bon Dieu fait des gâteaux, disait ma grand-mère. Le bruit des machines, le choc des wagons accrochés par les ouvriers, le fer contre le fer, les usines étaient vivantes. Elles toussaient, gueulaient, dégueulaient. Les ouvriers partaient au travail dans le noir, à bicyclette, et revenaient chez eux dans le noir. Il en était ainsi depuis toujours ou presque. Pour l’heure, ces usines, « nos » usines, si elles crachotent encore, crachotent de moins en moins, rongées par le cancer des fermetures. Et, peu à peu, malgré nos luttes, l’évidence se fait jour. Les hauts fourneaux ne repoussent pas.

Préface de Gérard Mordillat.

Éditions libertaires

Préface Gérard Mordillat

Format 13,5 x 21 cm

Page 164 pages

Prix 15 €

ISBN 9782900886243

Genre Littérature