ISBN : 9782890912441
168 p. - 15 x 23 cm -
Collection Mémoire des luttes
15,00€
Les Éditions du remue-ménage

Droit de cité : être femme Burkina Faso

ISBN : 9782890912441
168 p. - 15 x 23 cm -
Collection Mémoire des luttes
15,00€
Les Éditions du remue-ménage
ILBOUDO Monique
Disponibilité : Disponible
Date de sortie : 05/08/2019

 

Jusqu’en 1960, la Haute-Volta, qui s’appelle depuis 1984 le Burkina Faso, était une colonie française. En 31 ans d’indépendance, le Burkina Faso aura connu trois régimes constitutionnels et six régimes d’exception. Après une telle instabilité politique, l’adoption de la Constitution en 1991 est apparue comme un nouveau point de départ devant permettre de jeter les bases d’une véritable démocratie pluraliste.

Établir un État de droit civil là où le droit coutumier avait préséance n’est pas toujours une tâche facile. Monique Ilboudo, en tant que citoyenne mais aussi en tant que ministre des Droits humains, s’y est engagée. Elle ne craint pas de faire une analyse objective et honnête des mesures mises en place par l’État tout en mettant en perspective l’influence du colonialisme et du monde occidental qui ont su entretenir, et entretiennent encore, plusieurs mythes ayant empêché les citoyennes et les citoyens burkinabè de s’épanouir.

Un corps à soi… une chambre à soi… et la Cité à tous. L’architecture de cet essai est à la fois spécifique et globale. Aucune concession ici à la thèse du relativisme culturel que l’auteure exècre, mais une adhésion maîtrisée et puissante à "notre commune appartenance à la condition humaine".

Feminisme, Genre, Antipatriarcat Colonialisme, Esclavage Afrique

Catalogue




Actualités